Comment fonctionne le domaine des biotech ?

Principal moteur de l’innovation technologique en sciences de la vie, la biotechnologie se définit comme la manipulation d’organismes vivants ou de leurs composants dans le but d’obtenir des produits commercialisables. Depuis l’aube des temps, l’homme s’est servi de cette discipline aussi bien pour son alimentation que sa santé, mais les premières entreprises biotechnologiques n’ont véritablement émergé qu’avec le développement de l’ingénierie génétique. Aujourd’hui, la biotech est une industrie qui pèse des centaines de milliards d’euros.

 

Les technologies à la base de la biotechnologie

Depuis les premières expériences de clonage de l’ADN, il y a de cela 40 ans, le génie génétique a développé des techniques pour créer des molécules biologiques, des microorganismes et des cellules génétiquement modifiés. Sont également apparus des animaux et plantes transgéniques. Au milieu de cette révolution de la bio-ingénierie, les applications commerciales ont explosé et une industrie s’est développée autour de techniques telles que le clonage de gènes, la mutagenèse dirigée, le séquençage de l’ADN, l’interférence de l’ARN, la détection des biomolécules et l’amplification des acides nucléiques.

 

Les deux principaux marchés de la biotechnologie: la santé et l’agriculture

L’industrie de la biotechnologie fait largement partie des marchés médicaux et agricoles, bien que la biotechnologie entrepreneuriale soit également appliquée à d’autres domaines passionnants comme la synthèse industrielle de produits chimiques. D’autre part, les industries de la santé et de l’agroalimentaire ont subi une révolution biotechnologique avec des projets de recherche novateurs, et parfois controversés. Ont également émergé des programmes de développement et des stratégies commerciales pour découvrir, modifier ou produire de nouvelles biomolécules et organismes en utilisant la bio-ingénierie.

La révolution des startups

La biotechnologie a introduit une toute nouvelle approche dans la mise au point de nouveaux médicaments. Autrefois focalisées sur une approche uniquement chimique, l’industrie pharmaceutique se sert maintenant des innovations introduites par la biotech. Les jeunes pousses financent leurs activités de croissance avec des flux de trésorerie, mais également des levées de fonds. Étant donné qu’il s’agit la plupart du temps de structures de petite taille et que les liquidités sont souvent rares, le financement externe peut être important. Les actionnaires sont généralement des géants de l’industrie pharmaceutique ou des entités de placement comme Truffle Capital qui peuvent récolter des récompenses importantes en prenant une participation dans un médicament qui est en voie de développement.

 

Profils des entreprises biotechnologiques

L’industrie de la biotechnologie est un secteur hautement volatil et imprévisible en raison des opérations scientifiques intensives des entreprises qui y opèrent. Les acteurs de ce secteur diffèrent de ceux de l’industrie conventionnelle en ce sens qu’ils utilisent des ingrédients naturels, par opposition aux produits de synthèse. Les traitements sont conçus dans un système vivant, qui peut être un microorganisme, une plante ou une cellule. Les opérateurs cherchent à optimiser la rentabilité grâce à la réussite commerciale, qui représente un point culminant pour toute entreprise biotechnologique. Pour atteindre un tel objectif, ces dernières doivent entreprendre des recherches laborieuses. Elles font ainsi partie les organisations les plus actives en matière recherche dans le monde. Leurs lignes de produits, éléments essentiels de leur expansion, nécessitent l’investissement de sommes assez considérables.

 

Philippe Pouletty : un vétéran de la biotech française

Titulaire d’un doctorat en médecine de l’Université Paris VI, Philippe Pouletty fait partie des premiers européens qui se sont lancés dans l’aventure de la biotechnologie. Pure produit de l’excellence française, cet ancien interne des hôpitaux s’est fait un nom aussi bien dans l’hexagone que dans la Silicon Valley. Inventeur hors pair, cet ancien major de l’Institut Pasteur a déposé plus de 29 brevets, dont la plupart touchent à la biotech. Sa grande expérience l’a amené à diriger successivement France Biotech, ainsi que Europabio, l’association européenne des entreprises opérant dans le secteur de la biotechnologie. Dr Philippe Pouletty est également fondateur de plusieurs startups biotechnologiques, dont Innate Pharma, Conjuchem et SangStat, une société opérant dans le domaine des transplantations d’organes. Après une riche carrière d’entrepreneur et d’inventeur biotech, ce scientifique d’exception a décidé de tendre la main aux jeunes entrepreneurs qui opèrent dans le milieu. Il a, à cet effet, fondé Truffle Capital, leader européen du capital risque. Aux commandes de ce fonds, il a financé des startups à la pointe de l’innovation, comme Biokinésis, Pharnext et Vexim. Cet entrepreneur hors pair fait mentir les amateurs du french bashing et démontre à tous que l’hexagone reste et demeure l’un des acteurs majeurs de l’innovation technologique dans le monde.